Politique

« Blaise Compaoré, c’est la promesse d’un Burkina Faso émergent. »

(Slogan de campagne présidentielle de Blaise Compaoré, répété partout et par tous dans les journaux et à la télévision.)

« Est-ce que les gens savent même ce que signifie émergent ? S’ils le savaient, ils ne diraient pas que le Burkina est un pays émergent. À chaque année, on se retrouve au plus bas niveau de tous les indicateurs de développement qui existent. »

(Perspective d’un agent du Ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques)

________________________________________________________________

« Blaise Compaoré, pour une paix sociale durable. »

(Slogan de campagne présidentielle de Blaise Compaoré et répété surtout en liaison avec le cinquantenaire)

«C’est que nous, les Burkinabés, nous n’aimons pas la guerre. Ce n’est pas comme la Côte d’Ivoire. On ne veut pas se chicaner. »

(Perspective d’un ami Burkinabé, agent au ministère de la fonction publique.)

________________________________________________________________

« Blaise Compaoré – La vision, l’audace. »

(Slogan sous une photo, probablement truquée, du président faisant du parachutisme. La photo était dans la chambre de mon ami Issakou à Kayero.)

-Les gens votent pour le CPP (parti de Compaoré) parce qu’il leur apporte des cadeaux, des T-shirts, des affiches, des pacotis, … Tout le village vote pour Blaise Compaoré.

– Même si tu sais ça, d’après ta chambre, Blaise Compaoré c’est ton Président aussi, non ?

– Oui, c’est mon Président !

– Pourquoi ?

– Parce que Blaise Compaoré c’est la paix au Burkina.

(Échange entre moi-même et Issakou)

________________________________________________________________

« 50 ans de souveraineté. 50 ans de progrès, 50 ans de construction. »

(Slogan du cinquantenaire de l’indépendance du Burkina.)

«Quel progrès ? Quelle construction ? »

(Perspective d’un Burkinabé de Ouagadougou)

_________________________________________________________________

11 décembre 2010. Un grand défilé passe dans les rues de Bobo-Dioulasso, 2e ville du pays. Depuis environ un mois, je vois plusieurs élèves du Centre Agricole Polyvalent de Matourkou (CAP/M), unique institution de formation professionnelle agricole du Ministère de l’Agriculture, manquer à deux journées complètes de cours par semaine, pour participer à des pratiques pour ce défilé. Aujourd’hui, à la télévision, je les regarde passer parmi les 7000 civils et militaires représentant la fierté du Burkina Faso. Le budget pour ce défilé dépasse par plusieurs ordres de grandeur la somme totale qu’aura reçu le CAP/M depuis sa création il y a plus de 40 ans. Pourtant, plus de 80% de la population du Burkina Faso travaille dans l’agriculture.

________________________________________________________________

10 décembre 2010. Le Burkina Faso fêtera demain 50 ans d’indépendance. Blaise Compaoré, Président du Faso depuis maintenant 23 ans, fait passer un message de fierté et d’espérance. En 50 ans, le Burkina Faso se serait construit. Il aurait surmonté les difficultés auxquelles il faisait face. Il serait aujourd’hui un Burkina émergent.

Quelques jours plus tôt, Blaise Compaoré avait été réélu pour un nouveau mandat de 5 ans ; cela en fera donc 28. Dans les rues de Ouaga, on dit que quand ce mandat sera terminé, ils changeront les lois pour lui en permettre un autre.

________________________________________________________________

4 décembre 2010. Nous terminons la période d’élection au Burkina, Blaise vient tout juste d’être réélu.  De mon bureau à l’université, j’entends une discussion s’enflammer à l’extérieur. Les étudiants, en pause, crient, ils se coupent, ils s’engueulent. Ils parlent de politique. J’écoute. Je n’entends pas le nom de Blaise Compaoré. Plutôt, ce sont ceux de Laurent Gbagbo et Alassan Ouattara, les candidats à la présidentielle en Côte d’Ivoire.

Le soir, dans l’autobus des enseignants, c’est pareil. Les gens sont passionnés, ils discutent intensément – les débats politiques dominent toute conversation. Mais on ne parle pas du Burkina.

Plus tard, je demande à un ami : et puis le Burkina Faso, votre propre pays ?

« On Burkina, on sait déjà ce qui va arriver. Rien ne va changer. »

« Mais nous avons la paix. »

_______________________________________________________________

p.s. Je suis de retour au Canada!

Advertisements

About dbgiacobbi

I am a volunteer with Engineers Without Borders Canada, spending 10 months in Burkina Faso. I work with an agricultural college (Centre Agricole Polyvalent de Matourkou) and a rural development engineering school (l'Institut du Développement Rural). My idea of development is helping people in Burkina Faso Achieve their potential follow their own vision for themselves, for their school and for their country.
This entry was posted in EWB & Development, Personal beliefs and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Politique

  1. Louis-A says:

    Hummm……. tu ouvres la porte pour de longues discussions.
    Bon retour

    Louis

  2. Daniel says:

    Hey Dana,

    I love the research you did for this post – very cool. Politics in Africa… tricky stuff. I remember my Ghanaian telling me that the political party will come to your door, give you $5 if you swear on God’s name (strong stuff) to vote for that party. It works. It’s evil.

    Dan

    • dbgiacobbi says:

      Hey Dan! Research might be a bit of a stretch, but I’d been wanting to share a lot of these ‘quotes’ (they’re from memory so maybe slightly off…) for a long time. I also wanted to wait till the big events: elections and 50-year anniversary, before bringing attention to it but then it was departure time, which made me a bit late. In any case, glad you liked it!

      I hope you enjoy spending the holidays in SA, I’m sure it will be quite an experience! We’ll be sending love from across the ocean.

      Take care,
      Dana

  3. Pingback: Hints of a revolt | Burkina Vision

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s